DÉCOUVREZ

LA SCENOGRAPHIE ET LES TEMPS FORTS
DE L’EXPOSITION ÉVÉNEMENT
DÉDIÉE À LA BIJOUTERIE-JOAILLERIE FRANÇAISE

qui a eu lieu au PALAIS DE TOKYO
du 29 mai au 3 juin 2013.

Voir la liste des 200 créateurs

RENCONTRES AUTOUR DU BIJOU :

QUAND LE BIJOU
SE RÉVÈLE

L’exposition Reflet(s) organisée à Paris par le Comité Francéclat – Comité Professionnel de Développement de l’Horlogerie, de la Bijouterie, de la Joaillerie, de l’Orfèvrerie et des Arts de la Table – s’est déroulée du mercredi 29 mai au lundi 3 juin 2013 au Palais de Tokyo, l’un des plus grands centres d’art contemporain.

Interactive, audacieuse mais surtout collective, l’exposition Reflet(s) réunissait l'ensemble des acteurs de la bijouterie-joaillerie autour d’une même ambition: illustrer la créativité et le dynamisme du secteur tout en soulignant le savoir-faire « à la Française ».

400 bijoux, véritables ambassadeurs du goût français, issus des collections de près de 200 créateurs ont été mis en scène pour faire ressortir les multiples facettes de la bijouterie-joaillerie.

Un même soin était apporté à la présentation de chaque bijou, du plus accessible au très haut de gamme, du plus classique au plus décalé.

ORGANIC

BIJOU MATIÈRE :
REFLETS DES ÉLÉMENTS
NATURELS

Mise en valeur de la matière, ADN du bijou. Mise en exergue de l'or et de l'argent dans un univers tactile symbolisant les éléments terrestres et aquatiques. Une scénographie minimaliste pour la mise en valeur des gemmes et métaux.

Priorité à l'éclat de la matière.

ORIGINE :

LES SAVOIR-FAIRE

> EN SAVOIR +

La partie ORIGINE mettait à l’honneur les métiers en présentant des savoir-faire inscrits au cœur des créations. L’humain était valorisé à travers les gestes et techniques d’excellence qui guident la création des bijoux.

Deux établis mettaient le visiteur au contact des savoir-faire manuels présentés par les artisans et professionnels de demain : élèves des écoles du secteur accompagnés de leurs professeurs.


Dans cet univers, un espace était dédié aux créations de Jean Vendome, artiste joaillier qui a renouvelé le style du bijou en le rapprochant de la sculpture


Jean Vendome, artiste joaillier

DÉCOUVREZ LE PROCESSUS
DE CRÉATION D'UN BIJOU

Un film didactique emmène le visiteur au cœur du processus de création et de fabrication des bijoux.

JEAN VENDOME

ARTISTE JOAILLIER

Dans les années 1960, les créations du joaillier Jean Vendome apportent un véritable renouveau : il est un des premiers à appliquer les principes esthétiques de l'abstraction à l'art du bijou.
Au début de sa carrière, le style des bijoux existants – décoratif et figuratif – est en effet à l'opposé du sien. En quête d'une voie nouvelle, Jean Vendome va donner naissance à un nouveau langage, en corrélation avec le mode de vie de son époque.

Le bijou est pour lui une œuvre d'art, une sculpture miniature qui peut se porter. Désireux de trouver une alternative réelle et viable au modèle traditionnel, il développe ses recherches sur plusieurs fronts : le renouvellement des formes, l'intégration de matériaux nouveaux et un travail sur les pièces à transformations, permettant de porter des éléments d'un collier ou d'un bracelet en bague ou broche.

La recherche plastique débouche sur des changements radicaux de l'aspect des pièces. Jean Vendome commence par supprimer la monture traditionnelle au profit d'un motif abstrait où les pierres sont disposées en quadrillage irrégulier. La rupture avec la symétrie est une vraie nouveauté qui donne aux pierres un relief particulier et fait de la monture un décor à part entière. Il s'attache à renouveler et enrichir le répertoire des matériaux de joaillerie, avec de l'or natif ou en pépites, des cristaux non taillés, des quartz... Il juxtapose ces éléments dans des compositions élaborées qui rappellent l'eau, le feu, la matière, là encore un registre complètement inédit en joaillerie. Ses créations trouvent un écho auprès d'un large public. Jean Vendome devient un des artistes les plus représentatifs du style contemporain.

ABSTRACT

LE BIJOU DÉCALÉ

Mis en scène dans la dernière section, ABSTRACT, le bijou décalé amenait à explorer de nouveaux territoires et exposait son aura troublante et attirante.

Un espace regroupait des bijoux qui s'exprimaient dans des voies créatives différentes, excentriques et décalées. Une sélection de créations impertinentes et d’une extravagance assumée, aux limites de l'étrange, bousculait les codes établis.

> DÉCOUVRIR ANTI-REFLET
Le parcours se terminait dans l’espace de l’« anti-reflet ». Plongé dans une zone de pénombre, cette section, axée sur le côté obscur des bijoux, était en rupture avec l’univers traditionnel de la bijouterie-joaillerie.